dimanche 27 octobre 2013

Chrétiens Orthodoxes en Occident




L’ancienne Église indivise
« Nous sommes Orthodoxes. C’est-à-dire que nous professons la foi chrétienne telle qu’elle est exprimée dans les écrits des Apôtres et des saints Pères, dans les symboles de foi et les canons des Conciles œcuméniques, dans toute la tradition ascétique et liturgique de l’ancienne Église indivise.

Tradition et liberté
A égale distance de l’autoritarisme et de l’individualisme, l’Église orthodoxe est à la fois une Église de tradition et de liberté. Elle est surtout une Église d’amour. Ce n’est ni sur un pouvoir extérieur, ni sur des efforts isolés, mais seulement sur la grâce divine et la charité fraternelle, qu’elle compte pour maintenir unis et vivifier les membres du Corps mystique du Christ. Notre effort religieux n’est pas dirigé contre d’autres Églises chrétiennes. Nous ne faisons pas non plus de prosélytisme. Nous respectons et nous aimons tous nos frères en Christ. Loin de songer à une lutte ou à une concurrence, nous appelons de nos vœux une collaboration, partout où elle sera possible. Nous déplorons que l’unité de la chrétienté ait été brisée et nous prions Dieu de hâter son rétablissement.

Orthodoxes et Français
Français de nationalité ou de langue, nous nous sentons liés à l’ancienne tradition « orthodoxe » de la France, à la France « très chrétienne » des siècles où l’Orient et l’Occident n’étaient pas séparés. Saint Irénée (qui fut le trait d’union entre l’Orient et l’Occident), les martyres de Lyon et de Vienne, saint Denys, saint Martin de Tours, sainte Geneviève : tels sont quelques noms auxquels nous voulons nous rattacher. Mais nous ne nous sentirions étrangers ni à saint Louis, ni à Jeanne d’Arc, ni à Pascal. Et, tout ce que le cœur français et l’intelligence française d’aujourd’hui créent de bon et de grand, nous voulons aussi le sentir nôtre, le consacrer au Christ, le faire orthodoxe ».

 Archimandrite Lev Gilet (extrait du Bulletin de la paroisse Sainte-Geneviève à Paris, 1928)
(source : sagesse-orthodoxe.fr)

 

samedi 26 octobre 2013

Naissance au ciel de Monseigneur Gagriel de Comane


Monseigneur Gabriel de Comane, ancien évêque dirigeant l’Archevêché des paroisses de tradition russe en Europe occidentale et exarque du patriarche œcuménique, s’est endormi dans le Seigneur, le 26 octobre, à Maastricht (Pays-Bas), à l’âge de 67 ans, des suites d’une longue maladie.

Il a été à la tête de l’Archevêché des paroisses de tradition russe en Europe occidentale dont le siège est à Paris et qui dispose d’un statut d’autonomie interne au sein du Patriarcat œcuménique, de mai 2003 à janvier 2013.

Membre de l’Assemblée des évêques orthodoxes de France (AEOF), il a exercé également les fonctions de recteur de la cathédrale Saint-Alexandre-Nevsky, rue Daru, à Paris, et de recteur de l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge qui dépend de l’Archevêché.

"Mémoire éternelle"

samedi 19 octobre 2013

Prochaine Liturgie Orthodoxe à Orange


Bonjour,

En date du samedi 26 octobre 2013 à 10h00, une Divine Liturgie Orthodoxe sera célébrée au Temple Protestant, rue Pontillac à Orange.
Le recteur de la Paroisse Orthodoxe St Côme et St Damien d'Avignon présidera l'office.

                                                             Voir le plan de situation :

                                                               
                                                                  Façade du Temple