samedi 27 mai 2017

Le 27 mai, Mémoire de Saint Eutrope, Evêque d’Orange au V siècle.



En ce jour, le Cesoor fait mémoire de son Saint patron.

Mémoire de Saint Eutrope, Evêque d’Orange au V siècle, le 27 mai.

Eutrope, né au commencement du V siècle, appartenait à une riche famille de Marseille. Il contracta mariage, mais après la mort de son épouse chrétienne, il entra dans l’état ecclésiastique, fut ordonné prêtre par l’Evêque Eustathe de Marseille et s’imposa un genre de pénitence très sévère.
Appelé en 463 à succéder à Saint Justin sur le siège d’Orange, il fut d’abord effrayé de l’état de cette église et voulut prendre la fuite.
Un homme de Dieu nommé Aper lui fit sentir que c’était aller contre la volonté du ciel. Eutrope se livra donc tout entier à la sanctification de son troupeau, partageant son temps entre la prière et le travail manuel.
Tout en administrant la cité en reconstruction, il n'hésitait pas à se faire lui-même agriculteur ou maçon pour secourir son peuple et améliorer son sort.
Il participa aux conciles d'Arles en 463 et 475 et fut en correspondance avec Sidoine Apollinaire, évêque de Clermont, qui louait "la suavité de son éloquence et le don qu'il possédait au suprême degré d'amener à l'amour de Dieu". Il signa en 475 la lettre synodale relative à Lucidus, prêtre qui errait au sujet de la prédestination.
Il mourut le 27 mai 475 au chant du dernier verset du psautier: "Que tout être vivant chante louange au Seigneur". Il avait coutume de dire: "Priez pour que j'aie une place, si petite soit-elle, auprès de mon Seigneur car, avec le secours de Dieu, je ne cesserai pas de prier pour mes orangeois".


Sa vie, écrite par son successeur Verus, ainsi que l'épitaphe de son tombeau, témoignent de sa grande sainteté, confirmée par de nombreux miracles en faveur des malades et des affamés. Il est le patron de la ville d’Orange; la cathédrale conserve une partie de ses reliques.



Saint Eutrope évêque d'Orange (Vème siècle)


vendredi 26 mai 2017

La Session d'enseignement de Bertrand Vergely dans la presse locale


Les 13 et 14 mai 2017, la session d'enseignement du Professeur Bertrand Vergely qui était l'invité du Cesoor a connu un vif succès.
La réflexion sur la "Connaissance de Dieu" a été étayé par des temps de prière, le samedi soir des vêpres ont été célébrés.

Aussi, une date a été retenue pour un nouveau séminaire de Bertrand Vergely pour le mois de mai ou juin 2018, dont le thème n'est pas encore fixé.

Merci encore à Colette pour son accueil chaleureux.

 Bertrand Vergely : 

Normalien, agrégé de philosophie, est professeur de khâgne.
Il enseigne également à l'Institut d'études politiques de Paris et à l'Institut Saint-Serge.
Il est expert auprès de l'Association progrès du management.
Il publie dans le journal Atlantico.
Il est l'auteur de plusieurs livres dont le dernier en 2015 : "la tentation de l'homme-dieu".

 La session dans la presse locale :


 Article jl Coulon Dauphiné Vaucluse

 Auditoire durant la session 

Bertrand Vergely